Spécialiste du voyage sur mesure à travers le monde
spécialiste du voyage sur mesure depuis 1985
Spécialiste du voyage sur mesure à travers le monde
spécialiste du voyage sur mesure depuis 1985

l’ETHIOPIE EN FETES

ethiopie culture

Publié le 6 janvier 2019

Les fêtes de Noël et de l’Epiphanie touchent à leur fin partout dans le monde chrétien, ce temps de partage et d’échange en famille se double pour certains, d’un temps de célébration religieuse. C’est le moment de ralentir le rythme, se poser auprès des siens, renouer avec ce qui est important, essentiel. Alors que chacun aspire à plus de paix, entre les peuples, entre les Etats, l’Ethiopie, attire particulièrement l’attention, affichant sa singularité spirituelle sur le continent africain.

Ethiopie, TERRE DE NOS ORIGINES

Fascinante Ethiopie dont l’étymologie grecque (Aithiopes) parle d’un « pays aux visages incandescents », désignant un peuple dont la peau brûle au soleil, qui lui confère aussi sans doute un tempérament ardent. Quant à l’origine arabe de son ancien nom, l’Abyssinie, (Habeſch : ramassis, mélange), il évoque déjà un incroyable mélange de nations et de peuples. L’Ethiopie d’aujourd’hui est riche de cette mosaïque d’identités culturelles. De nombreuses ethnies se répartissent sur le territoire, notamment au sud dans la vallée de l’Omo.

Deuxième pays d’Afrique par sa population avec 90 millions d’habitants, l’Éthiopie est considérée comme l’un des « berceaux de l’humanité » et de notre pré-histoire : c’est ici que fut découvert en 1974 le fossile de Lucy, notre ancêtre d’il y a plus de 3 millions d’années, dans la vallée de l’Awash, à l’Est d’Adis-Abbeba, la capitale, qui se trouve au centre du pays.

Jamais colonisée, l’Éthiopie, sur la Corne d’Afrique, occupe une place unique sur ce continent, même si les troupes de Mussolini ont été présentes dans le pays entre 1935 et 1941. Elle a su sauvegarder son indépendance et préserver, intacte, une culture originale écrite qui plonge ses racines dans le récit biblique.

 

messe-orthodoxe-ethiopie-culture

Un MELANGE DE RELIGIONS

En effet, l’Ethiopie est aussi le deuxième plus ancien pays chrétien au monde avec l’Arménie (qui le serait depuis 301) ! D’après la tradition, le christianisme aurait été introduit dans le pays au cours du IVe siècle (vers 340) de notre ère, l’Islam ne serait arrivé en Ethiopie qu’en 650. Plusieurs religions sont pratiquées, mais les chrétiens sont majoritaires avec une nette prépondérance d’orthodoxes.

Il est intéressant de remarquer que la répartition religieuse de la population épouse un relief scindé en deux par le rift méridien est-africain : 80% des Ethiopiens, agriculteurs sédentaires, en majorité chrétiens sont concentrés sur les hautes terres de l’Ouest (jusqu’à 3200m d’altitude environ) qui représentent un tiers du pays. A l’Est, les Musulmans, éleveurs et nomades occupent les basses terres du triangle Afar (inférieures à 1800m), arides et chaudes, souvent affectées par des sécheresses dévastatrices.

Savez-vous que les Ethiopiens sont persuadés que l’Arche d’Alliance* se trouve dans l’Eglise Sainte-Marie de Sion à Axoum dans la province du Tigré ? Vous imaginerez aisément l’importance capitale de cette église qui s’inscrit inévitablement dans un circuit de découverte en Ethiopie.

A 2100m d’altitude, Axoum est la plus ancienne ville d’Ethiopie et d’Afrique… Cette antique cité abrite les nécropoles des rois de l’empire axoumite (entre le 1er et le 6e siècle), d’impressionnants champs couverts de stèles et d’obélisques datant de l’époque préchrétienne. L’ensemble figure au Patrimoine mondial de l’Humanité. A l’époque, l’empire était très riche grâce au commerce florissant des épices, de l’or et de l’ivoire.

Quant aux Juifs éthiopiens, ou falashas, ils forment une population pauvre et  peu nombreuse depuis que des dizaines de milliers ont été rapatriés en Israël en 1984 et 1991. Les conditions imposées sont très strictes (avoir ses deux parents juifs) et environ neuf mille d’entre eux attendent de pouvoir regagner la Terre Sainte.

 

eglise-st-georges-lalibela-ethiopie-culture

L’ETHIOPIE EN FETES

Alors, comment les Ethiopiens fêtent-ils Noël ? L’Ethiopie suit le calendrier julien (de 13 mois !) qui ne reconnaît pas le 25 décembre comme la date de naissance du Christ.

Noël, appelé Genna chez les Habeshas ou Kollé chez les Oromo est célébré le 7 janvier. Durant les 40 jours qui précèdent, les fidèles ne font qu’un repas par jour (sans poisson, ni viande, ni œufs) et rompent ce jeûne la veille de Noël en se rendant à l’église. Une grande dévotion s’empare du pays, l’on chante et danse autour des impressionnantes églises de Lalibela, creusées dans la roche, où les pèlerins affluent de loin, traversant à pied pendant plusieurs jours, montagnes et hauts-plateaux.

Le jour de Noël, la famille se réunit autour d’un repas où les enfants offrent du pain à leurs parents qui leur offrent à leur tour un cadeau simple. On joue aussi à un jeu traditionnel qui s’appelle Genna et ressemble à du hockey sur gazon !

Mais la fête la plus populaire est incontestablement Timkat, l’Epiphanie orthodoxe, 12 jours après le Noël éthiopien. Elle est célébrée le 19 janvier dans toutes les églises du pays. Les villes de Lalibela, Gondar (première capitale de l’Abyssinie) et Axoum attirent de nombreux pèlerins en costumes traditionnels. Durant trois jours, ils chantent au son des tambours, dansent et s’unissent dans des processions colorées. Ils fêtent l’Epiphanie et surtout le baptême du Christ dans le Jourdain, avec des reconstitutions rituelles. A Lalibela, à Gondar, cité impériale à 2200m d’altitude, ancien carrefour des grandes caravanes, la bénédiction de l’eau le matin réunit une foule de fidèles. Puis, le jour de Timkat, un cortège de prêtres abrités sous des ombrelles multicolores cousues d’or et de diacres drapés d’étoffes précieuses, accompagnés des fidèles sortent des églises le ‘tabot’, symbole de l’Arche d’Alliance, et le portent jusqu’au bassin. Tard dans la nuit, l’eau est bénie par les prêtres et une messe est célébrée. Les torches des pèlerins vêtus du traditionnel chamma blanc (grand châle de coton) illuminent le ciel. A l’aube, un prêtre procède à l’aspersion de la foule, en commémoration du baptême de Jésus.

 

timkat-crepuscule-gondar-ethiopie-culture

 

D’autres fêtes religieuses rythment la vie sociale des Ethiopiens et sont l’occasion de grands rassemblements de fidèles, comme Meskal, la Fête de la Croix, en septembre, Fasika pour Pâques, précédée d’un long Carême de 55 jours qui prend fin le jour de Pâques, dans des églises parées de bougies. C’est une grande fête familiale où l’on échange des cadeaux et des vœux, comme à Noël.

Prévoir votre voyage lors d’une de ces fêtes où vous pourrez sentir toute la ferveur qui anime son peuple, est une excellente façon d’aborder l’Ethiopie, pour mieux la comprendre.

 UNE NATURE EXTREME

L’Ethiopie offre aussi une incroyable géographie aux forts contrastes, et pas toujours facile à parcourir : en contrebas du grand rift, la dépression du Danakil ou de l’Afar présente une nature extrême, à 100m en moyenne sous du niveau de la mer (jusqu’à 160m pour le volcan Dallol, entouré de remarquables formations géologiques). Riche en minerais, c’est une des régions les plus arides de la planète, une terre de lave recouverte d’une épaisse croûte de sel. On y croise des caravanes de dromadaires chargés de blocs de sel, conduites par les Afars, ces pasteurs semi-nomades en direction de Mekele. Ici tout n’est que minéral, geysers gazeux, explosion de couleurs, éruption, bouillonnement, sous un soleil de plomb. Dans ce désert, vous pourrez faire une randonnée au volcan Erta Ale en activité : à son sommet (613m) : en contemplant son lac de lave, vous aurez vraiment l’impression d’être sur une autre planète…

Plus rafraîchissant, au Nord, le spectacle des chutes du Nil Bleu dans un cadre bucolique : c’est quelque part au sud du Lac Tana, qui compte 30 îles et 38 monastères ! le troisième plus grand lac d’Afrique après le Victoria et le Tanganyika, que prend sa source le mythique Nil Bleu, pour rejoindre le Nil Blanc à Khartoum, au Soudan.

 

volcan-dallol-ethiopie-culture

 

AMOUREUX de nature et de faune, vous rejoindrez au Nord le Parc National du Simien (site Unesco) qui offre les paysages parmi les plus spectaculaires d’Ethiopie, vallées, pics et canyons où vit une très riche faune : babouins gelada, Ibex, bouquetins walia, gypaètes barbus…. Ou bien, au sud, le Parc National des Montagnes Balé, pour observer entre 2500m et 4380m d’altitude des animaux rares et magnifiques… aux noms presque fantasmagoriques : daman des rochers, lièvre de Starck, le bondissant Céphalophe de Grimm (peut-être échappé d’un conte ?), Guib harnaché de Ménélik, et bien sûr le mythique loup d’Abyssinie, que vous croiserez peut-être sur le haut plateau du Sanetti …

FERUS de littérature, partez sur les traces de Rimbaud, homme libre et aventurier aux mille vies… Emportez ses poèmes et cherchez-le dans le lacis des ruelles de Harar, médina millénaire, dans l’Est du pays, forteresse musulmane au cœur d’une Ethiopie profondément chrétienne. C’est dans cette cité aux 99 mosquées, pleine de charme, comme figée dans une époque irréelle que le poète a vécu ses dernières années, en développant le négoce du café.

AMATEURS de cultures, l’Ethiopie saura vous combler par ses richesses humaines, son histoire millénaire, ses légendes sacrées et ses ethnies ancestrales…

Pays resté longtemps difficile d’accès, l’Ethiopie s’ouvre aujourd’hui à un tourisme intime et authentique grâce à un décalage horaire de seulement 2h et une excellente compagnie aérienne, Ethiopian Airlines, qui devrait se positionner comme le premier groupe aérien d’Afrique, avec une flotte parmi les plus jeunes et les plus modernes au monde.

N’hésitez pas à consulter notre équipe d’experts qui saura vous offrir les conseils les plus actuels et les plus pertinents pour concevoir votre voyage sur mesure en Ethiopie. Un voyage riche de fabuleux paysages et empreint de spiritualité à travers un pays bigarré et à la rencontre d’un peuple accueillant et attachant, si proche et si loin de nous. A la fois chrétienne et musulmane, l’Ethiopie est bien la terre de nos origines.

 

bassin-fasiladas-gondar-ethiopie-culture

 

Club faune Voyages vous emmène en Ethiopie, dans une Afrique oubliée. Partir en Ethiopie, c’est faire un voyage dans l’Histoire et pourquoi pas, pour certains, un voyage intérieur inoubliable. Club Faune Voyages vous invite à vivre une expérience de tous les sens, à la rencontre d’une culture passionnante.

*L’Arche d’Alliance serait le coffre qui, selon la Bible, contient les Tables de la Loi (Dix Commandements) données à Moïse sur le Mont Sinaï. Elle aurait disparu après la destruction du temple de Salomon.

 

partagezavec vos proches

 

échangez

avec votre conseiller

01 42 88 31 32
nos plus beaux VOYAGES en Ethiopie

La vallée de l’Omo et les ethnies d’Ethiopie

La vallée de l’Omo et les ethnies d’Ethiopie

Club Faune Voyages vous propose un voyage sur mesure en Ethiopie au cœur de la vallée de l'Omo . Cette région du pays est connue pour ses gisements paléontologiques mais surtout pour ses ethnies semi-nomades, vivant de l’élevage et de l'agriculture. Ce pays étant le seul du continent à n'avoir jamais été colonisé, les traditions ancestrales sont profondément ancrées dans le mode de vie des différentes ethnies d'Ethiopie et les spécificités culturelles sont marquantes: calendrier de treize mois, alphabet africain ... Une civilisation unique à découvrir sans plus attendre !
Les forces de club faune voyages

Des
voyages
sur-mesure

Un conseiller
dédié spécialiste
de la destination

des adresses
gardées
secrètes

un espace
voyage pour
se rencontrer

Voyager et
rester connectés

un service unique
en cas
d'urgence

un service
vip
conciergerie

des voyages
de luxe
solidaires

Des
voyages
sur-mesure

Un conseiller
dédié spécialiste
de la destination

des adresses
gardées
secrètes

un espace
voyage pour
se rencontrer

Voyager et
rester connectés

un service unique
en cas
d'urgence

un service
vip
conciergerie

des voyages
de luxe
solidaires