Club Faune Voyages
Discutons par SMS

Spécialiste du voyage sur mesure à travers le monde
spécialiste du voyage sur mesure depuis 1985
Spécialiste du voyage sur mesure à travers le monde
spécialiste du voyage sur mesure depuis 1985

Un voyage à vivre une fois dans sa vie ?

voyage à vivre une fois dans sa vie

Publié le 12 avril 2019

« Ne passez pas à côté du voyage dont vous avez toujours rêvé ».
Ainsi communiquait récemment une compagnie aérienne bien connue, désireuse de nous faire « voler bleu », toujours plus bleu… Cette accroche publicitaire nous interpelle semant aussitôt le doute dans notre esprit : « mince, et si je passais à côté ? » A côté de quoi ? Ce voyage unique, exceptionnel, celui que l’on forme dans ses rêves les plus fous, que l’on soit enfant, adolescent ou adulte…

Quel est ce voyage d’une vie, que l’on imagine, que l’on investit de mille et un espoirs ? Quel genre de voyage tiendra ses promesses ?

Qu’est-ce qui fait le caractère exceptionnel d’un voyage ?

Une autre campagne publicitaire récente dans le métro affichait « je voyage pour me ressourcer » avec une jeune femme pédalant avec entrain dans un paysage verdoyant du Sussex, ou encore, une station plus loin, « je voyage pour les paysages », illustrée par d’harmonieuses landes couvertes de bruyères roses.

Il y a quantité de motifs de voyager. Ne vous êtes-vous jamais demandé pour quoi vous voyagez ? Qu’allez-vous chercher si loin ? La route n’est-elle pas aussi importante que la destination ?

A toutes ces questions, chacun apportera une réponse différente, personnelle, suivant son âge, son origine sociale, sa culture ou même sa religion. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il existe pour chacun un voyage à vivre une fois dans sa vie !

 Le Grand Tour

Au XVIIIe siècle, le « Grand Tour » était un long périple que les jeunes hommes britanniques des hautes classes sociales, devaient entreprendre sur le Vieux Continent pour pouvoir faire leur véritable entrée dans le monde.

Cette expression qui a vu le jour en Angleterre en 1670 a fait de nombreux émules qui étaient à l’époque très fiers d’être des « touristes », des spécialistes du voyage au long cours (il pouvait durer plusieurs mois voire plusieurs années, suivant la fortune familiale), des professionnels du tour. A l’origine, le Grand Tour n’est pas vraiment un rêve mais une obligation dans la bonne société anglaise, puis un must pour l’élite européenne du XVIIe au XIXe siècle. Ce voyage souvent à destination de l’Italie, mais aussi de la France, des Pays-Bas, de l’Allemagne ou de la Suisse, parfois même jusqu’en Grèce et au Proche-Orient visait à parfaire leur éducation aristocratique et favoriser leur accession à de prestigieuses carrières.

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-cascade-costa-rica

 

 Le Tour du Monde en 80 jours, ou… plus

L’on ne peut s’empêcher de penser aux « voyages extraordinaires » de Jules Verne qu’il imagine dans plusieurs romans d’aventure. Voyage au centre de la terre évoque ce désir de voyage extrême, le bout du monde étant peut-être bien au plus profond de notre bonne vieille Terre, symbole d’inconnu absolu… l’idée d’un voyage impossible ou presque. Un voyage absolument hors norme.

Au fil du temps, avec les débuts de l’aviation, puis au XXIe siècle, les congés payés, le voyage n’a cessé de se développer et s’est peu à peu banalisé, mais toujours dans des modalités variant souvent avec le milieu social d’où l’on est issu.

De nos jours, l’on peut entrevoir une réminiscence du « Grand tour » dans ce voyage en « globe-trotter » que l’on entreprend lors d’une année de césure dans ses études, ou à la fin de celles-ci, avant de s’engager dans la vie professionnelle, dans cet entre-deux si précieux, comme une longue respiration, un véritable temps de liberté (et de réflexion) à savourer pleinement. Il suffit d’un peu de préparation et d’un budget même mini, un solide sac à dos, parfois un compagnon de voyage et c’est parti pour l’aventure !

Ce périple vers l’inconnu (ou tout au moins l’ailleurs, car Internet et Google Maps ont repoussé loin les frontières de l’inconnu) peut être le voyage d’une vie, en ce sens qu’il sera éminemment formateur, entre découvertes espérées, projets loupés et aléas inhérents à tout déplacement. Cette pérégrination autour du monde ou à travers un continent, à pied, en avion, à vélo, en stop, à moto, en train, à dos de chameau ou d’éléphant, sera riche d’expériences irremplaçables, et pourra donner une orientation inattendue à notre vie.

Objectif : Lune ?

Sans pour autant vouloir s’embarquer dans un voyage spatial, ce qui sera bientôt possible (le premier touriste spatial partira en voyage autour de la Lune en 2023), tout le monde n’est pas adepte d’un voyage aussi extrême aux allures de performance financière. Pour certains, il s’agira de se lancer un défi, plus ou moins accessible, en forme d’exploit sportif : parcourir l’Argentine du Nord au Sud à vélo par la mythique Ruta 40, le long de ses 5000km de la frontière de la Bolivie jusqu’au Cap Virgenes à l’extrême-sud de la Patagonie. Cette fabuleuse route qui culmine à 4895m traverse 11 provinces, 20 parcs nationaux, 18 cours d’eau majeurs et relie 27 cols andins peut aussi se faire en voiture ! De quoi en prendre plein les yeux !… Ou bien emprunter la mythique Route 66 à moto ou en camping-car pour un périple transversal de 3945km de Chicago à Los Angeles ou vice versa, en traversant pas moins de 8 Etats américains !

Ces routes portent en elles une indéniable dimension d’apprentissage et de liberté qui les rend si séduisantes.

Un « road trip » peut aussi vous emmener sur les routes du Costa Rica ou de l’Andalousie, de l’Islande ou du Japon, d’Afrique du Sud ou du Maroc, sur les pistes d’Oman ou de Namibie à travers des paysages très variés et toujours spectaculaires.

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-arches-np-usa

 

Le succès d’un voyage ne réside-t-il pas, en partie, dans sa capacité à nous émerveiller, nous ouvrir les yeux sur le monde, avec toujours cette fraîcheur du regard, aviver en nous cette faculté d’enfant à observer, apprécier ce qui nous entoure et nous en réjouir ?

On peut aussi imaginer (et le concrétiser) courir le « Dakar » ou le « Raid Amazone » ou le « Rallye Aïcha des gazelles du Maroc » et devenir une gazelle accomplie ! Ces expéditions sportives avec course d’orientation, canoë, Vtt et tir à l’arc… pleines d’adrénaline forment sans doute une expérience très riche et une aventure humaine formidable.

Bien sûr, la performance sportive, en particulier dans le désert ou la haute montagne peut parfois se doubler d’une véritable expérience spirituelle…

Mais est-il besoin d’aller loin, de s’agiter tant ou de se lancer dans des défis démesurés ou incongrus (rejoindre l’Inde depuis l’Ardèche en tracteur par exemple ! http://www.quotidiendutourisme.com/non-classe/il-tente-de-rejoindre-linde-depuis-lardeche-en-tracteur/184083) pour éprouver ce sentiment particulier d’avoir réalisé le voyage de ses rêves ?

Voyages spirituels

D‘autres voudront prendre la route, en solitaire, munis de leur bâton de pèlerin, pour un voyage spirituel, en direction de Compostelle, Lourdes, ou la Terre Sainte. Ce type de voyage à pied est une quête, le moyen de chercher (et peut-être trouver) des réponses à des questions qui touchent à notre condition humaine. Il forme une vraie expérience intérieure, un voyage d’introspection. Il peut prendre aussi la forme d’une retraite, loin de la ville, loin de toute agitation, dans un lieu paisible et l’on en profite pour s’initier à la méditation, au yoga ou au jeûne. Cela peut être en Inde, au Costa Rica, au Tibet, dans un désert ou en Ombrie, dans un ancien monastère transformé en hôtel. L’idée est alors de se ressourcer, de trouver un apaisement, de se reconnecter avec la nature et avec notre être profond.

La randonnée à pied est sans doute l’un des meilleurs moyens (et hautement écologique, ce qui est loin d’être négligeable à l’heure où la santé de notre planète est fortement menacée) d’appréhender le monde. Il est naturel dans une époque qui nous pousse à vivre toujours plus vite, d’avoir besoin de ralentir le rythme. Comme par exemple ceux qui choisissent de réaliser un voyage en cargo ou à bord d’un ancien pétrolier.

Sur terre ou sur les océans, et si le slow travel était le voyage de demain ?

Et vous, à quoi ressemble le voyage de vos rêves ?

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-desert-marocain-nuit

 

Partir à la recherche d’une parcelle de Terra incognita, si tant est qu’il reste quelque part un recoin oublié, encore non exploré ? Au fin fond de la Colombie ou dans la forêt amazonienne d’Equateur, il semblerait qu’il reste encore des bouts de forêt qui n’aient jamais été visités par l’homme « moderne », dit « civilisé » … Partir en tous cas découvrir des paysages grandioses, sauvages, parfois difficiles d’accès, qui se méritent et mettent tous nos sens en effervescence !…

Assister à des spectacles naturels rares : migration des gnous en Tanzanie ou des papillons monarques au Mexique, la Sardine Run au large de l’Afrique du sud, éruption volcanique à Stromboli, aurores boréales en Scandinavie, baleines à bosse dans la Péninsule de Valdés. Et aussi, débusquer le quetzal au Costa Rica, se baigner avec des éléphants en Thaïlande, rencontrer les gorilles au Rwanda ou au Botswana…

Vivre des expériences uniques : nager avec les ours blancs au Yukon ou les tortues marines aux Seychelles ou aux Maldives, plonger parmi requins et lions de mer aux Galapagos, bivouaquer dans le désert marocain, atterrir en hydravion à Bawah sur une île indonésienne privée, dormir dans un phare en Sardaigne ou dans un Airtsream Camper en plein désert de sel à Uyuni ou dans une chambre-bulle à Pétra, descendre le Colorado en rafting, faire un trekking à la Cité Perdue dans la sierra de Santa Marta en Colombie, traquer le puma en Patagonie ou le jaguar au Belize…

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-grenouille-costa-rica

 

Chez Club Faune Voyages, les expertes du voyage sur mesure, toujours à l’affût d’expériences insolites à proposer vont avec plaisir sur le terrain. Chacune apporte  une pièce au puzzle du voyage d’une vie et il s’avère difficile de choisir !

Julia, spécialiste de l’Amérique latine, adore les régions d’Argentine (Esteros del Ibera) et du Brésil (le Pantanal) qui fourmillent d’une faune sauvage, et offrent une immersion 100% nature ! Mais elle rêve aussi de découvrir l’Afrique, continent encore inconnu, se réveiller dans un camp de toile en pleine savane, ou observer les animaux dans le soleil couchant…

France, grande spécialiste de l’Asie, exploratrice des pays Nordiques et éternelle amoureuse de la Grèce, ne rechigne pas à faire le grand écart entre ces pays, du moment que l’on y trouve des paysages et des gens qui nous transportent et nous émeuvent ! Pour elle le voyage d’une vie dépend beaucoup de l’âge, et donc de l’expérience que l’on a déjà ou pas.

Emilie, aux talents très éclectiques, passe aisément de l’Afrique au Moyen-Orient ou à certains pays latins. Pour elle, le top c’est être ailleurs, loin du quotidien, se réveiller dans la nature… D’ailleurs, il se peut bien que son récent voyage de noces, concocté dans le plus grand secret par toute l’équipe et dont elle ignorait la destination jusqu’au moment du départ, reste gravé à tout jamais dans sa mémoire !

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-Perito-Moreno

 

Maria, outre le Mexique, son pays natal, connaît bien l’Amérique latine et élargit son champ de compétences à l’Afrique. Elle garde un souvenir extraordinaire d’un trekking à Torres del Paine, en Patagonie chilienne, dans des paysages impressionnants, accessibles uniquement à pied : nuits en refuge, approvisionnement par hélicoptère. Un vrai luxe de se trouver entre lacs bleus ou verts et pics enneigés, dans ce lieu incroyable, qui se mérite !

Laure, experte Amérique du Nord et Canada, mais aussi très polyvalente est très attachée à la nature, aux grands espaces de Patagonie ou de Mongolie. Le voyage d’une vie permet de se reconnecter à la nature (sans pour autant sacrifier au confort), dormir sous un ciel étoilé, avec la mer à portée de main. Mais elle avoue qu’elle n’en conçoit pas qu’un, car les envies varient suivant les étapes de la vie.

Virginie, spécialiste Afrique et Océan indien, est très sensible aux voyages tournés vers l’expérience humaine. Ainsi, le continent africain s’impose-t-il à elle et plus spécialement, l’Ethiopie pour sa culture forte, sa richesse ethnique, une certaine harmonie religieuse malgré bien des différences, ses paysages magnifiques entre vallées arides, hauts-plateaux, lacs et volcans sans oublier une faune riche… Jamais colonisée, l’Ethiopie vaut tous les voyages ! Elle garde aussi une tendresse particulière pour le Cap-Vert et Madagascar, pour les sourires et la chaleur de leurs habitants et des paysages à couper le souffle !

Joséphine, qui s’est envolée loin de Club Faune, après une mission remplie haut la main, rêve … d’Egypte, ce pays à la civilisation millénaire la fascine. En attendant, vive Bali, ses esthétiques rizières, ses randonnées, ses séances de yoga et ses plages !

Christine, spécialiste Amérique latine et Europe, avoue aimer autant les espaces naturels préservés, telle la forêt de nuages au Costa Rica, refuge du quetzal, ou  Caño Cristales en Colombie, que les villes d’art italiennes qu’elle ne se lasse de parcourir. Mais les îles en général (plutôt des mers chaudes) et la Sardaigne en particulier (aux plages dignes des Seychelles, si, si !) occupent une place de choix. Le voyage d’une vie est aussi un moment de partage et d’échange : se retrouver dans un bel endroit avec les êtres qui lui sont chers.

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-iles-et-cocotiers

 

Clémence, qui gère toute la communication, cite l’Egypte (qui revient sur le devant de la scène touristique), comme l’un des plus beaux voyages de sa vie, mais difficile de ne retenir qu’une destination, pour cette passionnée d’Afrique et passionnée… tout court !

Enfin, Sylvie, fondatrice de l’agence, met aussi l’humain au cœur du voyage d’une vie. Il sera moins lié à la destination qu’à l’expérience à vivre avec ses compagnons de route. Faire découvrir à sa famille proche ou des amis chers, des endroits du bout du monde. Elle évoque la Polynésie, avec l’atoll des Tuamotu et les îles Marquises pour leur culture, l’hospitalité, leurs croyances et l’attrait qu’elles eurent sur des artistes comme Gauguin ou Brel. Idéales pour un voyage de noces, comme alternative aux Seychelles ou Maurice, autres îles paradisiaques. Le combiné Tanzanie-Zanzibar reste lui une valeur sûre pour qui veut faire un circuit d’exploration inoubliable.

Quant à Robin, notre influenceur de charme et globe-trotter de choc est sur le terrain, en quête d’images et d’expériences nouvelles !

Et vous, quel voyage spécial vous tient à coeur ? Peut-être reste-t-il à inventer ! Club Faune voyages et son équipe inspirée et passionnée dessinera avec vous ce voyage très personnel…  Pour que votre rêve prenne corps et vous emmène, vous et votre moitié, vous et les vôtres, loin du quotidien, dans un espace-temps qui sera unique.

 

quel-voyage-vivre-une-fois-dans-sa-vie-voyage-famille

 

 

 

 

partagezavec vos proches

 

échangez

avec votre conseiller

01 42 88 31 32
Les forces de club faune voyages

Des
voyages
sur-mesure

Un conseiller
dédié spécialiste
de la destination

des adresses
gardées
secrètes

un espace
voyage pour
se rencontrer

Voyager et
rester connectés

un service unique
en cas
d'urgence

un service
vip
conciergerie

des voyages
de luxe
solidaires

Des
voyages
sur-mesure

Un conseiller
dédié spécialiste
de la destination

des adresses
gardées
secrètes

un espace
voyage pour
se rencontrer

Voyager et
rester connectés

un service unique
en cas
d'urgence

un service
vip
conciergerie

des voyages
de luxe
solidaires