Polynésie

Séjour en Polynésie :
Les îles du Mana

Pacifique Sud Polynésie

Voyager
en Polynésie

Située au cœur de l’océan Pacifique Sud, la Polynésie française regroupe tous les aspects du paradis terrestre. Composée de cinq archipels – les îles de la Société, les Marquises, les îles Australes, les îles Gambier et l’archipel des Tuamotu – et 118 îlots, la Polynésie, qui ne représente que quelques points sur la carte du monde, s’étend en réalité sur un territoire plus vaste que l’Inde.

 

La Polynésie française, c’est un catalogue de plages de sable blanc, couronnées de cocotiers ; de lagons translucides où l’on nage en compagnie des poissons colorés ; de fleurs de tiaré que l’on porte en collier en dansant le soir ; et de cabanes en bois posées sur l’eau, depuis lesquelles on plonge à toute heure de la journée…

Tahiti, Bora Bora, Moorea, Hiva Oa : autant d’îles qui évoquent un exotisme fantasmé, celui des grands explorateurs comme Bougainville et James Cook au milieu du 18ème, ou plus récemment d’artistes en quête d’ailleurs comme Paul Gauguin, ou Jacques Brel.

Mais si les îles se suivent, elles ne se ressemblent pas, et chacune sait jouer de ses atouts pour conquérir le cœur des voyageurs. A Tahiti, le cœur battant de la Polynésie, on se confronte à des pics volcaniques luxuriants qui se jettent sur des plages de sable noir, tandis qu’à Bora Bora, surnommée la « Perle du Pacifique », on plonge dans des lagons turquoise depuis des bungalows de luxe, propices au farniente. Non loin, Moorea appelle à l’aventure et nous invite à découvrir ses montagnes majestueuses et ses baies scintillantes, à l’occasion de randonnées à pied et d’excursions en mer. Enfin, à Huahine, un havre de paix préservé, on prend le temps de s’immerger dans une atmosphère sereine et dans la culture polynésienne, loin des foules.

Au-delà de ces îles de la Société – sans doute les plus connues et les plus accessibles -, on rejoint l’archipel des Tuamotu, puis les Marquises, à l’occasion d’une croisière mythique à bord de l’Aranui : une aventure sans pareille rythmée par des randonnées de montagne, des plongées sous-marines d’exception et des découvertes culturelles, comme celle de la perle noire…

 

Bienvenue en Polynésie française, un archipel paradisiaque du bout du monde.

 

 

5 bonnes raisons d’aller en Polynésie française :

 

Pour la beauté de ses paysages riches et variés

Si pour beaucoup la Polynésie française est synonyme de lagons calmes et peu profonds où l’on croise toutes sortes de petits poissons, on trouve dans l’archipel beaucoup d’autres paysages naturels surprenants, aux reliefs parfois impressionnants.

Sur l’île de Tahiti par exemple, près de Hitiaa O Te Ra, au nord-est, on découvre depuis un sentier de randonnée les Cascades de Faarumai, avant d’admirer les vagues se jeter contre le littoral au Trou du Souffleur, accessible par la route. Puis, à quelques kilomètres sur la route de Papeete, on rejoint la vallée de Papenoo, creusée dans l’ancien cratère du volcan Tahiti Nui. Au sud-est de l’île, on atteint ensuite la réserve naturelle de Fenua ’Aihere. Accessible uniquement par bateau, il s’agit d’une presqu’île sauvage où l’on pratique le surf et où l’on peut observer, en été, des baleines.

Sur l’île de Moorea, dans l’archipel de la Société, on grimpe jusqu’au belvédère d’Opunohu, qui offre un point de vue remarquable sur les baies de Cook et d’Opunohu, séparées par le Mont Rotui, une montagne sacrée.

Plus loin, dans l’archipel des Marquises, on se confronte à l’immensité du Grand Canyon de Nuku Hiva, avant d’admirer les deux têtes du pic de Poumaka, emblème de l’île de Ua Pou, ou la baie de Taiohae, depuis le Nuku Hiva Pearl Lodge, niché dans un jardin tropical.

 

Pour sa culture artistique et ses traditions

La Polynésie possède une culture tournée vers différentes formes d’art. A Tahiti, on s’initie au ‘Ori tahiti, une danse traditionnelle performée par les hommes et les femmes en costume de feuilles de pandanus, ornés de fleurs, de noix de coco et de coquillages nacrés. Au rythme des tambours, accompagnés de chants ancestraux, cette danse célèbre la joie de vivre et la vitalité. On la pratique seul, en duo ou en groupe.

Loin d’être un simple folklore, le tatouage polynésien, appelé tatau, est une tradition qui remonte au IIème siècle avant J-C. Selon la légende, c’est le dieu créateur Ta’aroa – le dieu tout puissant -, qui aurait tatoué en premier ses fils Matamata et Tū Ra’i Pō. Depuis, on considère le tatouage comme un acte divin, porteur du mana, une force spirituelle essentielle dans la culture polynésienne.

Dans les îles Marquises, on découvre une autre forme d’art traditionnel : les Tikis, des sculptures en pierre dont les origines remonteraient au 13ème siècle. Si on en retrouve partout dans l’archipel, sous différentes formes et de différentes tailles, les tikis sont aujourd’hui devenus des petites statues de bois que les habitants placent devant leur maison. Mi-homme, mi-dieu, leur rôle est de chasser les mauvais esprits et les ondes négatives. Dans une version encore plus petite, les tikis peuvent être portés comme des amulettes, sous la forme de bijoux. A Ua Pou, par exemple, on en sculpte en nacre, en corail ou en pierre fleurie.

Enfin, partout dans l’archipel et notamment dans les îles Tuamotu, on visite des fermes perlières à la découverte de la culture de la perle noire.

 

Pour ses fonds marins exceptionnels

Faisant partie des plus beaux sites de plongée au monde, les fonds marins polynésiens abritent une vie marine abondante ainsi que des récifs coralliens et des épaves, englouties sous les canons des pirates. Parmi les sites incontournables, on citera, entre autres, la grotte sous-marine de Rangiroa et ses murs de requins – tant ils sont nombreux – ; la réserve naturelle de Fakarava, dans l’archipel des Tuamotu, et sa célèbre passe de Guaruae – un courant puissant qui traverse des récifs et des canyons sous-marins – ; les récifs peu profonds d’Anau, à Bora Bora, habités notamment par les raies Manta ; la passe de Tiputa, à Rangiroa, où les dauphins résident à l’année ; ou encore la baie d’Opunohu, à Moorea, et le lagon de Rurutu, où l’on croise des baleines à bosse entre juillet et septembre, à quelques mètres à peine en dessous du niveau de la mer…

 

Pour ses aventures en plein air

Au-delà de la plongée sous-marine, de la baignade et du farniente, la Polynésie française offre pléthore d’activités sportives comme le surf, que l’on pratique à Tahiti, dans les villes de Papeete, Papara et Teahupoo – l’un des spots les plus réputés au monde, réservé aux surfeurs expérimentés. Puis, dans les lagons de Bora Bora et de Huahine, on s’adonne au kayak et au paddle, sur des eaux calmes et adamantines. Ensuite, au large de Raiatea et Tahaa, on s’offre une croisière au coucher du soleil, accompagné par la faune marine, qui glisse dans l’eau translucide. Enfin au départ de Moorea, on participe à une partie de pêche suivie d’un cours de cuisine traditionnelle, tandis qu’à Rangiroa, dans les îles Tuamotu, on s’aventure en haute mer à l’affut de barracudas, de thons, de carangues et d’espadons.

Dans les terres, on s’envole au-dessus des montagnes de Moorea à l’occasion d’un vol en parapente, avant d’arpenter à pied la crète des Trois Cocotiers, en direction du Mont Opunohu, puis de redescendre par les plantations d’ananas en VTT. A Tahiti, on s’enfonce dans la forêt tropicale à la découverte des grottes de Maraa, des cascades vertigineuses de Faarumai, ou sur les sentiers de Teahupoo, entre cascades et piscines naturelles. Enfin, à Raiatea, dans la vallée de Tepuhuapa, on s’offre une journée de bien-être sous le signe du véganisme, à l’occasion d’un déjeuner en pleine nature suivi d’un massage polynésien.

 

Pour s’offrir une escapade romantique à deux

S’il y a bien un endroit au monde qui évoque le « luxe aux pieds nus », c’est bien Bora Bora. Idéale pour ceux qui cherchent des hôtels d’exception et la relaxation, l’île de Bora Bora abrite de nombreux bungalows haut de gamme, montés sur pilotis, directement dans le lagon, et accessibles uniquement par des pontons en bois. Dans le motu Tehotu, situé en face du mont Otemanu, le Four Seasons Bora Bora propose une expérience authentique, les pieds dans l’eau. Depuis votre villa sur l’eau, construite selon les traditions polynésiennes, vous vivrez un véritable tête-à-tête avec la mer, et ses richesses naturelles, dans un cadre romantique.

 

 

Que faire en Polynésie française ?

 

Tahiti

A Tahiti, la plus grande île de la Polynésie française, on visite d’abord Papeete, la capitale et le cœur culturel et économique de l’île. Après avoir flâné dans les ruelles de son marché, à la découverte de ses fruits tropicaux, ses perles et son artisanat, on visite le musée de la Perle et le musée de Tahiti et des îles – situé à Punaauia, au sud-ouest de la capitale -, pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture polynésiennes. En dehors de la ville, on s’enfonce dans la vallée jusqu’à la cascade de Fautaua, l’une des plus hautes du monde avec ses 130m de chute.

Ensuite, à Papeari, on découvre le Musée Gauguin qui offre un aperçu de la vie et de l’œuvre du célèbre peintre français. Non loin, se trouve le jardin botanique Harrison Smith, qui présente une grande variété de fleurs exotiques, d’arbres et de plantes tropicales.

Au petit matin ou au coucher du soleil, on se promène sur la plage de sable noir de Pointe Vénus à Mahina, ou sur les plages de sable blanc de la presqu’île de Taiarapu, au sud-est de l’île – l’endroit idéal pour faire de la plongée, du surf, du kitesurf ou du paddle. A l’ouest, on visite ensuite le marae Arahurahu, un site archéologique préservé et restauré en 1953. On y découvre un ancien lieu de culte et des sculptures impressionnantes, l’occasion de s’immerger dans la culture Mao’hi. Enfin, avant de quitter l’île et ses merveilles, on s’essaye à un cours de danse traditionnelle tahitienne en compagnie des locaux.

 

Bora Bora

À Bora Bora, souvent appelée la « Perle du Pacifique », on découvre une facette de la spiritualité polynésienne : celle qui se tourne vers la mer.

Au fil des plongées en bouteille ou en apnée, on observe à Bora Bora une vie marine abondante. On rencontre, entre autres, des raies Manta, des requins, des tortues et des poissons tropicaux. Puis, lors d’une excursion en bateau, on admire la beauté de l’île depuis la mer, avant de pique-niquer sur une plage isolée, et de nager dans des eaux cristallines. Les amateurs de randonnée tenteront l’ascension partielle du mont Otemanu, qui offre des vues spectaculaires sur le lagon ; tandis que les familles avec enfants participeront le temps d’une demi-journée à une chasse au trésor grandeur nature, sur la piste des pirates, qui permet de découvrir l’île de façon ludique et de se créer des souvenirs à vie, même avec les tout-petits.

Enfin, on profite d’être à Bora Bora pour visiter une ferme perlière, puisque c’est là que fut établie la toute première ferme sous-marine de l’archipel, dans les années 1960. Sous l’eau, on admire des dizaines de cordes d’huîtres qui s’enfoncent à la verticale et contiennent les célèbres perles noires.

 

Moorea

À Moorea, on découvre un paradis tropical riche d’une nature exubérante et préservée. A l’occasion d’une randonnée, on grimpe d’abord jusqu’au belvédère de Toatea qui offre un panorama grandiose sur les baies de Cook et d’Opunohu. Ensuite, on se promène le long de Ta’ahiamanu, une plage de sable blanc située au nord de la baie d’Opunohu, ainsi que sur la plage de Temae, située sur la pointe nord-est de l’île. Considérée comme l’une des plus belles de l’archipel, on observe au large la barrière de corail. L’été, entre juillet et septembre, on embarque pour une excursion en bateau à la rencontre des baleines à bosse.

Dans les terres, avec un guide, on emprunte la « route des ananas » – une culture caractéristique de Moorea. Depuis cet itinéraire mythique qui traverse des paysages vallonnés face à la mer, on admire le mont Rotui, et les deux baies du nord de l’île.

 

Huahine

Dans l’archipel de la Société, Huahine, appelée « l’Authentique » est sans doute le secret le mieux gardé de la Polynésie. Dans un décor magnifiquement protégé, on fait le tour de l’île à la recherche des marae – celui de Maeva, au bord du lac salé de Fauna Nui, ou celui d’Anini, situé à Parea, sur la pointe sud. Ces sites archéologiques comptent encore des ruines datant de l’époque préchrétienne. En route, on fait halte au belvédère de Fa’ie, qui offre le plus beau panorama de l’île.

Puis, depuis la plage de Fare, on s’adonne à la plongée en apnée, avant de prendre un bain de soleil face aux îles voisines Raiatea et Tahaa, dont les reliefs évoquent la silhouette d’une femme enceinte allongée. Ensuite, on rejoint la crique secrète de Hana Iti, située à l’emplacement d’un ancien hôtel de luxe, pour une autre session de plongée quasi privée. Enfin, à bord d’un bateau, on arpente les motus – ces petits ilots de sable corallien qui entourent les îles – pour pique-niquer sur une plage déserte, toujours loin des foules.

 

Rangiroa et Fakarava

Situés dans l’archipel des Tuamotu, les atolls de Rangiroa et Fakarava sont accessibles par bateau depuis les îles de la Société. Hauts lieux de la plongée et du snorkeling, les deux îles abritent de célèbres passes comme celle de Tiputa, à Rangiroa – où les dauphins viennent régulièrement jouer avec les plongeurs -, ou encore celles de Garuae et de Tetamanu, situées dans la réserve de Fakarava. Bénéficiant de forts courants, ces plongées offrent des expériences uniques et insolites, à vivre une fois dans sa vie. On y croise de nombreux requins, dont le requin tigre, le requin gris, le requin marteau et le requin à pointe blanche.

A Rangiroa, les amateurs d’hameçons iront pêcher le gros poisson en mer, au jig ou à la mouche ; tandis que les fans de glisse rejoindront la passe de Avatoru, réputée pour ses compétitions de sports nautiques. Tout près, on visite la ferme perlière Gauguin’s Pearl, l’une des plus grandes exploitations de perle noire de l’archipel, où l’on en découvre tout le processus de fabrication, de l’huître au bijou.

 

 

Offrez-vous une croisière en Polynésie française vers les îles Marquises :

 

Si la plupart des voyageurs se rendent dans l’archipel de la Société – qui regroupe entre autres Tahiti, Raiatea, Bora Bora, Moorea et Huahine -, moins nombreux sont ceux qui s’aventurent dans l’archipel des Tuamotu – composé de Tikehau, Rangiroa et Fakarava par exemple – ou dans les îles Marquises – qui abritent 6 îles habitées dont Hiva Oa, Nuku Hiva, Tahuata et Fatu Hiva. Club Faune Voyages vous propose de visiter ces deux archipels à l’occasion d’une croisière mythique de 16 jours à bord de l’Aranui, un cargo mixte qui assure, toutes les trois semaines, le ravitaillement des Marquises.

 

Au départ de Papeete, vous visiterez l’archipel des Tuamotu, depuis l’île de Fakarava. Vous y découvrirez la culture du coprah – la chair séchée de la noix de coco – et plongerez dans les plus beaux sites de la réserve marine de Fakarava, protégée par l’UNESCO.

Vous atteindrez ensuite l’archipel des Marquises, où vous visiterez d’abord Ua Pou, réputée pour son artisanat, puis Nuka Hiva et Hiva Oa, qui abritent respectivement les sites archéologiques de Tohua Kamuihei et Tohua Taa’oa, le plus grand de l’archipel. Au sein de ce dernier, vous découvrirez les tikis, des statues mi-homme mi-dieu aux pouvoirs divinatoires. En bout de route, vous atteindrez Fatu Hiva, réputée pour ses randonnées, ses excursions en bateau et ses fleurs de tiaré.

Sur le retour, vous ferez halte à Rangiroa, et son lagon translucide, ainsi qu’à Bora Bora.

 

Pour en savoir plus sur cet itinéraire de 16 jours à la découverte de l’archipel des Tuamotu et des îles Marquises, consultez notre article complet ou contactez-nous par e-mail à l’adresse suivante : tourisme@club-faune.com, ou directement par téléphone au 01 42 88 31 32. Émilie, notre experte de la destination, se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

 

 

Quand partir en Polynésie française ?

 

La Polynésie française bénéficie d’un climat tropical, rythmé par une saison sèche et une saison humide. Balayées par les alizés, les températures y sont agréables tout au long de l’année – entre 25 et 30 degrés. Cependant, la saison sèche, qui s’étend de mi-avril à fin-octobre, sera plus propice aux activités de plein air comme la baignade, la plongée ou la randonnée.

La saison humide, de novembre à mi-avril, est quant à elle caractérisée par un fort taux d’humidité, et des précipitations plus fréquentes. Bien que les pluies puissent être intenses, elles sont cependant souvent de courte durée. Les paysages seront verdoyants et l’atmosphère plus calme.

 

Riche de traditions ancestrales, la Polynésie française organise des festivals qui rythment son calendrier tout au long de l’année. Parmi eux, ne manquez pas :

 

– Le festival Heiva i Tahiti : Au cours du mois de juillet, le Heiva i Tahiti, qui se déroule à Tahiti, est le festival le plus célèbre de Polynésie. A l’occasion de concours de danse appelés Ori Tahiti, de chant Himene, ou de sports traditionnels comme la course de pirogue ou le lancer de javelot ; on célèbre dans une ambiance festive et colorée la culture de l’archipel de la Société.

 

– Le festival de l’Ukulélé : Au mois d’avril à Tahiti, on rend hommage au ukulélé, cet instrument emblématique de la Polynésie, en assistant à des performances et des concours d’artistes locaux et internationaux, ou en participant à des ateliers.

 

– Matari’i i ni’a : A Tahiti, le mois de novembre marque le début de la saison de l’abondance. On célèbre les dieux et les ancêtres avec des cérémonies traditionnelles, des danses et autres festivités aux quatre coins de l’île.

 

– Hawaiki Nui Va’a : En novembre, Hawaiki Nui Va’a est une course de pirogue polynésienne – appelées va’a – qui met en compétition des équipes de différents pays sur un parcours de plus de 120 km, dans l’archipel de la Société. On admire la course depuis les îles de Raiatea, Taha’a ou Bora Bora.

 

– Tahiti Pearl Regatta : Depuis les îles de Raiatea, Taha’a, Huahine ou Bora Bora, on admire au mois de mai le spectacle impressionnant de cette régate internationale de voile, qui combine compétition et festivités, dans une atmosphère électrisante.

 

Quand observer des baleines en Polynésie ?

La meilleure période pour observer les baleines en Polynésie française se situe entre les mois de juillet et novembre, avec un pic entre juillet et septembre, période durant laquelle les baleines à bosse arrivent en nombre de l’Antarctique pour mettre bas dans les eaux chaudes et peu profondes de la Polynésie.

Le mois de novembre marque la fin de la saison, cependant certaines baleines peuvent encore être observées avec leurs petits alors qu’elles entament leur migration de retour vers l’Antarctique.

 

Où observer les baleines en Polynésie ?

Vous pourrez observer les baleines à bosse grâce à des excursions en bateau ou des plongées sous-marines depuis Tahiti ou Bora Bora. Cependant, les îles de Moorea et Rurutu – situées dans l’archipel des îles Australes – offrent de meilleures conditions d’observation grâce à leurs eaux claires et peu profondes.

 

 

Organisez votre voyage de noces en Polynésie française :

 

Paysages spectaculaires de bout du monde, lagons turquoise à perte de vue, plages de sable blanc et montagnes luxuriantes… On comprend vite pourquoi la Polynésie française fait partie des destinations privilégiées pour les jeunes mariés.

Depuis des hébergements de luxe, comme les bungalows sur pilotis, ou des adresses de charme loin des foules – comme l’Hôtel Brando, situé sur une île privée -, Club Faune Voyages organise votre voyage de noces en Polynésie française.

Au programme : croisière au coucher du soleil, dîner privé sur la plage, excursions à bord d’un voilier vers des îlots inhabités, plongée sous-marine avec les raies Manta, observation des baleines et randonnée en montagne à travers la forêt tropicale. Au cours de votre voyage sur mesure, vous découvrirez la culture polynésienne et ses traditions ancestrales, comme l’Ori Tahiti – la danse tahitienne -, ou le Tatau, l’art du tatouage divin.

 

Pour un aperçu de ce que pourrait être votre voyage de noces en Polynésie française, nous vous invitons à consulter le récit de voyage de Constantine et Marc, partis avec notre équipe. Vous découvrirez leur itinéraire sur mesure, concocté par notre experte Émilie, qui les a menés dans les îles Marquises, puis sur l’île de Tikehau – dans les Tuamotu – et à Bora Bora. Au cours de ce « voyage d’une vie », le couple a pu assister à la célèbre régate Tahiti Pearl Regatta, mentionnée plus haut.

 

« 3 semaines de pur bonheur, (…) qui resteront inoubliables » pour le jeune couple !

Lire la suite Lire moins

Construisons ensemble votre plus beau rêve d’ailleurs !

Que faire en Polynésie ?

Les experts Club Faune Voyages, vous dévoilent les incontournables de votre voyage en Polynésie.

Faune marine

Plonger dans les eaux turquoise des “Tuamotu” réputées pour leurs jardins de corail et l’incroyable richesse de leurs fonds marins.

Au fil de l’eau

Participer de près ou de loin à la Tahiti Pearl Regatta et découvrir la beauté des iles volcaniques ceinturées de lagons de l’archipel de la société.

La “Terre des Hommes”

Explorer à cheval les “Marquises”, archipel privé de lagon aux reliefs escarpés et à la nature brute, berceau de la civilisation maorie.

Croisière mythique

Embarquer à bord de l’Aranui : cargo mixte qui ravitaille les îles les plus isolées de Polynésie dont les 6 îles habitées des Marquises et l’île mythique de Pitcairn où s’écrivit la légende du “Bounty”.

Safari baleine

Observer les baleines s’accoupler et mettre bas dans les eaux claires de Rurutu, paradis insulaire de l’archipel des Australes, entre les mois de juillet et octobre.

Traditions ancestrales

Découvrir des traditions ancestrales ancrées dans le présent auprès des populations locales ou à l’occasion du festival d’Heiva en juillet à Papeete : tatouage, danse, chant, course de pirogue…

Or noir

Visiter une ferme perlière et découvrir les différentes étapes de production, de la greffe à la récolte des perles noires.

Sur la vague

Admirer les surfeurs professionnels de Tahiti vaincre Teahupoo, une vague mythique de 8 mètres de haut surnommée “la mâchoire”.

Les plus belles expériences de votre voyage en Polynésie

Nos conseillers vivent leur passion du voyage et partent régulièrement sur le terrain à la rencontre de nos partenaires et guides, afin de vous proposer des expériences inédites, fortes et authentiques !

1-4 2-4

Nos hôtels coup de
cœur
en Polynésie

Dénicher des lieux inspirés et séjourner dans des adresses confidentielles, cela fait partie intégrante du métier de conseiller chez Club Faune Voyages. Découvrez les hôtels coup de cœur de nos experts Polynésie.

1-3 2-3 4-3

Le voyage sur-mesure selon Club Faune Voyages

Un voyage personnalisé, adaptable à chaque instant pour laisser libre cours à votre imagination.

Écoute

La disponibilité d’un conseiller dédié, expert de la destination choisie.
En savoir plus

Exclusivité

Des adresses confidentielles, rencontres authentiques et expériences inédites.
En savoir plus

Service

Une conciergerie francophone et assistance 24h/24, des attentions de chaque instant.
En savoir plus

Engagement

Un tourisme de luxe solidaire grâce à des partenaires engagés.
En savoir plus

Construisons ensemble votre plus beau rêve d'ailleurs !