Inde du Sud

Voyage en Inde du Sud

Asie Inde du Sud

Voyager
en Inde du Sud

 

Loin du faste des palais des maharajah et des hautes montagnes du Nord de l’Inde, l’Inde du Sud est une région empreinte de mystère et d’exotisme, un voyage gourmand, authentique et spirituel ponctué de nature et de rencontres inspirantes.

Des temples colorés aux sculptures délicates, en passant par ses cités antiques et ses paysages naturels faits de plages de sable fin, de terres immergées et de forêts tropicales luxuriantes, l’Inde du Sud se déploie dans une palette de couleurs et de textures dignes des fantasmes de la littérature et notamment des nouvelles de Rudyard Kipling, célèbre auteur du Livre de la jungle.

Alors, dans les backwaters du Kerala, labyrinthe aquatique où les habitations effleurent gracieusement le niveau de la mer, on se déplace sur un kettuvalom, un bateau traditionnel en bois et en bambou, pour une croisière contemplative au fil de l’eau, à l’ombre des palmiers. Dans le centre de la région, on traverse les vallées verdoyantes de Munnar, épicentre de la culture du thé, ou bien les abords bucoliques du lac de la réserve de Periyar, réserve naturelle pour le tigre du Bengale l’éléphant, située à la frontière du Tamil Nadu. Puis, sur la côte Est, on part à la découverte de Pondichéry et Chennai, deux ports historiques aux temples colorés et aux cités anciennes, témoins de la richesse de la culture hindouiste.

Enfin, plus au nord, le long de la côte ouest, on rejoint Goa, un centre spirituel propice à la méditation. Là-bas, on pratique le yoga dans une atmosphère sereine et sacrée, entouré de nature et spiritualité, avant de rejoindre Mumbai, porte d’entrée de la mer d’Arabie et des terres spectaculaires de l’Inde du Nord…

Bienvenue en Inde du Sud, l’Inde qui prend son temps.

 

 

4 bonnes raisons de voyager en Inde du Sud :

 

Pour son patrimoine culturel et historique

L’Inde du Sud regorge de trésors architecturaux qui retracent des siècles d’histoire et de spiritualité. A Mahabalipuram, ancienne cité portuaire située dans les Pallava, on se déplace entre les temples et vestiges hindous datant du Moyen-Âge ; dans l’ancienne ville de Madurai, au cœur de la région du Tamil Nadu, on se confronte au temple coloré de Minakshi, un lieu sacré entièrement recouvert de statues de dieux hindouistes. Au sein du temple, pieds nus, on assiste à une cérémonie en l’honneur du dieu Shiva. Enfin, à Mysore, on pénètre dans l’enceinte du palais royal, demeure historique des Maharajas recouverte de dorures et orné de coupoles, d’arches ciselées et de nombreux balcons.

 

Pour ses paysages naturels

Des plages de sable doré de la côte ouest aux backwaters paisibles du Kerala en passant par les plantations de thé de Munnar, l’Inde du Sud offre une grande variété de paysages naturels, habités par de nombreux animaux sauvages comme le bison indien. Dans le parc national de Periyar, on découvre un faune et une flore riche à l’occasion d’un safari en jeep ou en bateau, à la rencontre notamment de macaques, des biches, des chèvres sauvages et des éléphants.

 

Pour sa cuisine raffinée

Un voyage en l’Inde du Sud est l’occasion de goûter à sa cuisine savoureuse faite principalement de légumes cuits, de riz et d’épices fraîches. Si la plupart des restaurants sont végétariens, on y déguste également quelques plats traditionnels à base de mouton, de poulet ou de poisson, majoritairement le long des côtes. Parmi les incontournables de la gastronomie de l’Inde du Sud, on citera entre autres le dosa, une crêpe de farine de lentille trempée dans des sauces salées aux saveurs épicées ; le sambar, une soupe de légumes agrémentée de lentilles ; le biryani, un plat de riz en sauce servi avec des légumes et parfois de la viande, ainsi que le célèbre thé au lait de Chennai.

 

Pour une retraite spirituelle autour du yoga

Terre d’origine du yoga, l’Inde offre dans tout le pays des centres de retraites spirituelles dédiés à cette pratique sportive et méditative. Dans le Sud, on citera entre autres le Centre international Art of Living, situé près de Bangalore face aux montagnes environnantes. Les cours de yoga y sont gratuits, en échange d’une participation aux tâches qui incombent à la vie en communauté comme la cuisine. Au sein de l’ashram Kalari Kovilakom, une maison à l’architecture traditionnelle perdue dans la nature luxuriante du Kerala, entre les champs de thé et d’épices, on participe à une cure ayurvédique dictée par des techniques anciennes dont le yoga Nidra. Enfin, à Goa, on séjourne à l’Ashiyana Yoga retreat, un site incontournable fait de petites maisons de bois enfouies dans une végétation tropicale face à la mer d’Arabie.

 

 

Que faire en Inde du Sud ? 

 

Dans l’Etat du Maharashtra :

A Mumbay, capitale de l’Etat du Maharashtra et port historique situé face à la mer d’Arabie, on sillonne le quartier chic de SoBo, jusqu’à la Porte de l’Inde, où l’on embarque pour l’île d’Éléphanta, qui abrite de nombreuses grottes hindoues creusées dans la roche. Aux abords de la ville, on part à la découverte de paysages naturels saisissants de la région comme les falaises verdoyantes du Matheran ou le lac rose du cratère de Lonar. On se recueille enfin au sein des anciennes cités troglodytes d’Ajanta et d’Ellora, chefs d’œuvres d’architecture aux nombreux temples et fresques colorées.

 

Dans l’Etat du Karnataka :

Situé à mi-chemin entre Mumbai et la pointe Sud sur la côte ouest du pays, on découvre la ville de Goa, un ancien comptoir portugais à l’architecture baroque couvert de monuments chrétiens, comme l’église Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception de Panaji. Tout près de la ville, on se prélasse sur des plages paradisiaques comme Palolem, un havre de paix au décor idyllique et véritable figure de proue dans la pratique du yoga. On prend ensuite la route en direction des terres ocres du Karnataka à la découverte de Badami et Hampi, deux cités anciennes, vestiges archéologiques de la dynastie Chalukya au Moyen-Âge et du royaume de Vijayanâgara, fondé au XIVème siècle. Puis, toujours plus dans les terres, on poursuit cette aventure à Belur et Halebid, deux autres cités anciennes, avant de découvre le “jaïnisme” à Shravanabelagola, une doctrine hindoue qui prône la quête du nirvana par la non-violence et le respect de la vie animale. Enfin, à Bangalore et à Mysore, on se confronte au faste et à l’opulence des salles du palais d’été de Tipû Sâhib et de celui d’Amba Vilas, ancien siège de la dynastie Wodeyar, avant de se perdre dans les allées du marché aux épices de Devaraja, une explosion de couleurs aux parfums exotiques.

 

Dans l’Etat du Tamil Nadu :

A Chennai, on est captivé par l’architecture anglo-indienne de l’emblématique Haute Cour de Madras, nom originel de la ville, avant de partir à l’assaut des temples de Kapaleeshwarar, Parthasarathy au style architectural dravidien semblable à celui de Madurai au sud, orné des statues colorées des dieux de l’Hindouisme. A deux pas de la ville, les sites de Kanchipuram et Mahabalipuram nous dévoilent quelques vestiges des grands royaumes dravidiens. On longe ensuite la côte Est du pays en direction du Sud pour rejoindre Pondichéry, un ancien port français à l’architecture hybride. Enfin, les amoureux de nature sauvage pourront emprunter un train mythique jusqu’à la réserve de biosphère des Nilgiris Hills, qui abrite près de 700 espèces vertébrées. Accompagné d’un guide de la tribu Kurumba, ils traverseront la forêt à pied à la rencontre de la martre des Nilgiri, une espèce endémique.

 

Dans l’Etat du Kerala :

Le Kerala, surnommé le “pays de Dieu” pour avoir été le premier Etat du pays à accueillir le Christianisme et l’Islam, deux religions monothéistes. A Cochin, carrefour portuaire des civilisations européennes, arabes et chinoises, on admire le travail quotidien des pêcheurs au carrelet qui perpétuent une tradition d’origine chinoise. On s’aventure ensuite dans la région d’Allepeye en naviguant sur les méandres des Backwaters à bord d’une house boat ou d’une pirogue, à la découverte d’un réseau fluvial où mangroves, lacs et maisons traditionnelles se succèdent dans une atmosphère paisible. Puis, on rejoint le sanctuaire naturel de Periyar pour observer une faune riche et variée faite de troupeaux d’éléphants et de tigres, avant de se perdre dans les vallées de Munnar et leurs plantations de thé, sous une brume matinale.

 

 

Bien préparer son voyage en Inde du Sud : Comment organiser son circuit en Inde du Sud ?

 

De par son immensité, les déplacements entre les différents points d’intérêt de l’Inde du Sud sont à organiser de manière réfléchie pour limiter au maximum les pertes de temps et privilégier des itinéraires directs. Il existe de nombreuses compagnies aériennes qui desservent le Sud du pays y compris entre ses régions. Pour les trajets courts, privilégiez cependant les déplacements en bus ou en train couchette, qui proposent tous deux des classes “Deluxe”.

En ce qui concerne les activités, si vous souhaitez assister à une procession ou une cérémonie religieuse annuelle, choisissez vos dates de séjour en fonction du calendrier lunaire de l’année en cours ou contactez-nous pour plus de renseignements.

 

 

Quand partir en Inde du Sud ?

 

L’Inde du Sud est un ensemble de régions qui recouvre une superficie de plus de 635 000 km2. Sa taille, qui dépasse celle de la France de près de 100 000 km2, entraine des variations climatiques entre ses régions, bien que le climat y soit dans l’ensemble tropical avec une humidité élevée sur les côtes et une chaleur plus sèche dans les plaines intérieures.

L’été, majoritairement marqué par un fort taux d’humidité et de fortes chaleurs, est la saison la moins propice à la découverte du Sud de l’Inde.

De juin à août dans la région du Kerala et d’octobre à novembre dans le Tamil Nadu, la mousson provoque de nombreuses inondations et peuvent entrainer des perturbations notables, notamment au niveau des déplacements terrestres mais également des liaisons aériennes.

Autour de Noël, le climat est généralement plus doux avec des températures qui descendent jusqu’à 20 °C dans le Kerala.

Enfin, voyager entre fin octobre et fin février permet de profiter de longues journées ensoleillées dans l’Etat de Goa.

Pour résumer, la période hivernale qui s’étend d’octobre à avril est sans doute la meilleure saison pour découvrir l’ensemble des régions d’Inde du Sud.

Lire la suite Lire moins

Construisons ensemble votre plus beau rêve d’ailleurs !

Que faire en Inde du Sud?

Les experts Club Faune Voyages, vous dévoilent les incontournables de votre voyage en Inde du Sud.

Au fil de l’eau

Goûter à la quiétude d’une croisière sur les backwaters d’Allepey dans un paysage digne du livre de la jungle.

Cité disparue

Explorer les ruines d’Hampi, ancienne capitale redevenue poussière chargée de mythes et de légendes.

Pêche au carrelet

Admirer le travail pittoresque des pêcheurs à filet dans le port de Cochin au lever du soleil.

Rituel sacré

Assister à une cérémonie du matin en l’honneur du dieu Shiva au temple coloré de Madurai.

Plage & yoga

Participer à un cours de yoga dans le village hippie de Gokarna les pieds dans le sable à l’abri des cocotiers.

Illuminations féériques

En prendre plein les yeux face au temple de Mysore, illuminé la nuit par un manteau de 100 000 lampes.

Tigre du Bengale

Aller à la rencontre du félin redoutable lors d’un safari dans le parc national de Periyar.

Histoire de France

Découvrir l’ancien comptoir français de Pondichéry sur les traces de la Compagnie des Indes.

Les plus belles expériences de votre voyage en Inde du Sud

Nos conseillers vivent leur passion du voyage et partent régulièrement sur le terrain à la rencontre de nos partenaires et guides, afin de vous proposer des expériences inédites, fortes et authentiques !

1-2 2-2

Nos hôtels coup de
cœur
en Inde du Sud

Dénicher des lieux inspirés et séjourner dans des adresses confidentielles, cela fait partie intégrante du métier de conseiller chez Club Faune Voyages. Découvrez les hôtels coup de cœur de nos experts Inde du Sud.

1-1 2-1 4-1

Le voyage sur-mesure selon Club Faune Voyages

Un voyage personnalisé, adaptable à chaque instant pour laisser libre cours à votre imagination.

Écoute

La disponibilité d’un conseiller dédié, expert de la destination choisie.
En savoir plus

Exclusivité

Des adresses confidentielles, rencontres authentiques et expériences inédites.
En savoir plus

Service

Une conciergerie francophone et assistance 24h/24, des attentions de chaque instant.
En savoir plus

Engagement

Un tourisme de luxe solidaire grâce à des partenaires engagés.
En savoir plus

Construisons ensemble votre plus beau rêve d'ailleurs !